L’UNICEF condamne les violences, enlèvements, intimidations etc au Cameroun Anglophone


Déclaration de Jacques Boyer, Représentant de l’UNICEF au Cameroun

Plus de cinq millions d’enfants ont retrouvé les bancs de l’école le 3 Septembre 2018 au Cameroun, mais un grand nombre n’a pu accéder aux établissements scolaires dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest suite à de multiples menaces et incidents. Les écoles y sont devenues le théâtre de violences contre les élèves, le personnel enseignant et administratif. Ces exactions contribuent à créer un climat de peur empêchant les enfants de jouir pleinement de leur droit à l’éducation.

L’UNICEF condamne tout acte de violence, enlèvement, intimidation et agressions contre des écoles, et rappelle que les écoles et leurs élèves doivent toujours être protégées. Tous les enfants du Nord-Ouest et Sud-Ouest, à l’instar des autres enfants du Cameroun, doivent impérativement retrouver, en toute quiétude, le chemin de l’école.

L’UNICEF en appelle à la protection des droits de tous les enfants.

Comments are closed.

Translate »